Découvrir la Commune

Le Bousquet d’Orb est situé dans le Parc Naturel Régional du Haut Languedoc. Riche d’une nature accueillante où chacun peut s’adonner aux joies de la randonnée, de la cueillette de champignons, de la pêche et de la découverte du patrimoine, ce village de 1600 habitants qui a su conserver et valoriser ses attraits naturels, s’est aussi doté d’un potentiel commercial, artisanal et associatif.

En effet, la proximité des commerçants, des artisans ainsi que des professionnels de santé est un atout essentiel pour la vie de ce village.

Son dynamisme associatif permet la pratique d’activités multiples et la participation à des animations, tout au long de l’année.

En détail :

  • Code postal : 34260
  • Canton de Clermont-l’Hérault
  • Altitude : 257 m
  • Superficie : 1182 ha
  • 1 600 habitants

Les Hameaux :

  • Cazilhac
  • Fontenilles
  • La Seguinerie
  • Le Val de Vernazoubres
  • Saint-Martin

Le terroir

Grâce a  ses vignobles en terrasses, le Bousquet d’Orb participe à la diversité géographie exceptionnelle des vignobles de l’Occitane. Produisant des vins de pays de grande qualité (Chardonnay, Merlot, Syrah, Cabernet), les vignerons de l’Occitane se sont regroupés autour d’une même marque, Clamery, donnant naissance à 4 caveaux : Servian, Octon,  Lodève et  celui du Bousquet d’Orb où vous pouvez venir déguster une gamme de produits du terroir et trouver des idées de cadeaux.
En savoir plus

Le traditionnel marché du samedi matin (Place Marcel Roux, en face du café du Nord) offre également un vaste choix de produits : volailles, coquillages, charcuterie, fruits et légumes, fromages, vêtements, horticulture. En plus de ce marché hebdomadaire, la commune organise deux fois par an, à l’automne et au printemps, le marché des « Castanhos » et des « Tuques » (courges).

Digne de cette Haute Vallée de l’Orb, riche d’un patrimoine historique et naturel, ce village dynamique offre un cadre de vie agréable et pratique.

Un peu d’histoire

Pour trouver l’origine de notre commune, il faut remonter au 12ème siècle (1153) où une bulle du pape Eugène III concerne la paroisse de Saint-Martin. On parle d’un premier culte chrétien antérieur à 1100 dans une chapelle (partie voutée du presbytère actuel).

En 1614, le prieur de St Martin, fait construire le presbytère actuel (aujourd’hui aménagé en gîtes communaux). A cette époque, le village devient une halte sur le chemin de Arles à Saint-Jacques-de-Compostelle.
En 1851, Gustave Lacassaigne, prêtre, rénove totalement l’église, sur l’emplacement de l’ancienne.
Le vitrail de St Laurent, patron des verriers, est offert par ses derniers en 1925.

Jusqu’en en 1844, Le Bousquet d’Orb n’était constitué que de deux petits villages : Le Bousquet de Grajau et Saint Martin de Clémensan et de hameaux (le Masage de Fontenille et Cazilhac). Devenu commune en 1884, à la faveur de l’exploitation des mines de charbon et la création d’une verrerie qui fonctionnait à plein régime, Le Bousquet d’Orb devint en quelques décennies un centre industriel et la plus importante localité du Canton de Lunas. Cet essor se poursuivra jusqu’en 1954, date qui marquera la fermeture de la verrerie, puis la fermeture graduelle des mines, à partir de 1960.

The message will be closed after 20 s
Ajax Loading